Module 11 – La gouvernance au sein d’une oasis

La gouvernance est un élément clé pour réussir un projet ! Il faut la mettre au centre dès le départ. Elle vise à répondre aux questions suivantes :

    • Comment construire de la confiance et de la sécurité dans le groupe ?
    • Comment inclure de nouvelles personnes ou sortir du projet ?
    • Qui participe aux décisions ?
    • Comment gérer les conflits ?

  • Comment exclure une personne qui mettrait le projet en péril ?
  • Comment prendre les décisions ?
  • Comment fonctionne nos réunions ?
  • Qui fait quoi ?

La réussite d’un projet dépend de la posture de chacun de ses membres. D’un coté, il faut avoir confiance en l’autre, pour déléguer la prise de certaines décisions. De l’autre, il faut avoir confiance en soi pour garder le cap lorsque notre conscience nous donne la direction.

Chacun est inviter à se dépasser en lâchant : ses craintes, sa volonté de contrôle voir de manipulation. Il est essentiel de partager nos fragilités et nos attentes. Plus nous serons en vérité les uns avec les autres, plus il sera facile de surmonter les divergences, les conflits qui apparaîtrons inévitablement.

La gouvernance partagée implique une relation d’équivalence entre les individus. Les personnes ne sont pas dominantes ou dominées ; chacun dispose du « pouvoir de… » et non du « pouvoir sur… ».


Comment mettre en place une gouvernance ?

  • S’organiser en un cercle au départ : « la plénière »
  • Déléguer à des commissions
  • Choisir un facilitateur et un secrétaire – Il est conseillé de se former pour remplir ces taches.
  • Définir un mode de décision – Vote majoritaire, au 2/3, le consensus, ou le consentement. Le processus a besoin d’être claire et indiscutable.
  • Etablir un cadre de sécurité, comprenant : une charte relationnelle (voir module 8), un processus d’inclusion de sortie et d’exclusion (voir module 10).

Lorsque le groupe grandit, les commissions deviennent des sous-cercle, possédant une autonomie décisionnelle. Cette autonomie augmente avec le temps, et grâce à la confiance.


Quelques conseils pour éviter les écueils ?

  • Les membres fondateurs partagent le pouvoir avec les nouveaux arrivants. Une fois le pouvoir partagé, il ne se reprend pas.
  • La mise en place d’une gouvernance demande du temps. Une formation est utile.
  • Tous ces outils n’empêcheront pas les difficultés liées au facteur humain. Ils permettront simplement de mieux les traverser.
  • Une gouvernance doit être évolutive, vivante et adaptée au projet.
  • Ce type d’organisation ne convient pas à tout le monde.

Ce module est présenté par Laurent van Ditzhuyzen, cofondateur de l’Université du Nous.
Ce cours est distribué par l’Université des Colibris, sous la licence CC-BY-SA. Il est possible de le télécharger.

Un commentaire sur “Module 11 – La gouvernance au sein d’une oasis

  1. Ping : MOOC « Créer une oasis » – Béguinage familial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *